loading
x

Sarah Fraser

Professeure agrégé
École de psychoéducation
Université de Montréal

Sarah Fraser est professeure agrégée à l’école de psychoéducation de la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal. Elle est co-titulaire de MYRIAGONE – Chaire McConnell-Université de Montréal en mobilisation des connaissances jeunesse.

Elle s’intéresse à la transformation sociale et structurelle pour une société plus équitable qui sait bénéficier des savoirs de tous. Au cours de la dernière décennie elle a  eu le privilège d’apprendre avec ses partenaires Autochtones sur les stratégies de mobilisation communautaire, les moyens de créer des transformations structurelles ainsi que les défis et les pièges de la mobilisation. Elle s’intéresse plus spécifiquement aux moyens de diminuer les signalements et placements de jeunes à la Protection de la Jeunesse à travers le soutien à la mobilisation communautaire, l’amélioration de la collaboration inter-organisationnelle et interprofessionnelle, et le changement structurel pour mieux soutenir les intervenants et les parents.

Elle adopte majoritairement des méthodes de type recherche-action (et recherche dans l’action), recherche partenariale, recherche par la mobilisation et la co-creation de connaissances, ainsi que la recherche menée par les jeunes-adultes.

Elle utilise une diversité d’approches analytiques, surtout qualitatives incluant les analyses de trajectoires, analyses de réseaux, analyses thématiques, analyses systémiques.

Plusieurs organismes à but non lucratif collaborent à se travaux de recherche, incluant: INM, Exeko, Quebec en Forme et Avenir d’Enfants.

Les partenaires de recherche incluent: Nunavik Regional Board of Health and Social Services, Kahnawake Schools of Diabetes Prevention Project, Tasiurvik Family House.

Ce contenu a été mis à jour le 15 mai 2024 à 10 h 49 min.