loading
x

Sylvana Côté

Professeure titulaire
Département de médecine sociale et préventive
Université de Montréal

Sylvana Côté est professeure titulaire au Département de médecine sociale et préventive de l’École de santé publique de l’Université de Montréal. Elle est directrice du GRIP. Elle est par ailleurs cheffe adjointe de l’axe « Cerveau et développement de l’enfant » au Centre hospitalier de Sainte-Justine.

Les travaux de la professeure Côté sont ancrés dans une perspective intergénérationnelle. Ils touchent principalement les domaines de la psychopathologie développementale et de l’épidémiologie de la santé mentale au cours de la vie.

Elle étudie, à l’aide de données longitudinales (individus suivis l’enfance à l’âge adulte) et expérimentales, des questions telles que : comment les trajectoires de vie des individus varient en fonction des conditions familiales et sociales dans lesquelles ils grandissent? Quels sont les points communs (environnementaux ou biologiques) entre les individus qui éprouvent des difficultés (santé mentale, scolaire) et ceux qui vivent des succès? Et surtout, dans quelle mesure peut-on modifier la trajectoire des enfants vulnérables en les soutenant via des programmes de prévention ou des services adaptés?  Elle s’intéresse particulièrement au rôle protecteur des services d’éducation préscolaire pour les enfants de familles défavorisées.

Les études en cours portent sur les associations entre les risques familiaux et le développement et la transmission intergénérationnelle de problèmes de santé physique et mentale en s’intéressant au parcours de vie de l’enfant. Le programme de recherche de la professeure Côté est organisé autour de deux axes principaux :

  • Les déterminants précoces du développement psychosocial de l’enfant et de l’adolescent. Cet axe rassemble les études ayant pour objectif de démontrer que plusieurs des problèmes de santé mentale émergeant au cours de la petite enfance se poursuivent tout au cours de la vie. De plus, ils ont pour but de parvenir à une meilleure compréhension du rôle joué par les facteurs environnementaux et génétiques qui, dès les premières années de vie, auraient une incidence sur le développement et la stabilité des problèmes de santé mentale chez les enfants et les adolescents.
  • L’évaluation des programmes éducatifs offerts dans les services de garde. Sylvana Côté et son équipe mettent en place des essais contrôlés randomisés afin d’étudier l’impact de programmes d’intervention destinés aux enfants qui fréquentent des services de garde situés en milieux défavorisés au Canada et en France. Les travaux de cet axe ont pour but d’identifier des stratégies pour améliorer la qualité de ces services et d’étudier le rôle de l’éducation préscolaire sur le développement cognitif et la santé.

Ce contenu a été mis à jour le 15 mai 2024 à 15 h 24 min.