Elsa Rossignol

Professeure agrégée
Département de pédiatrie
Département de neurosciences
Université de Montréal

This content is not available in the selected language.

Elsa Rossignol est professeure agrégée au Département de pédiatrie et au département de neurosciences de l’Université de Montréal. Elle est également titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la neurobiologie de l’épilepsie

Son laboratoire s’intéresse aux causes génétiques des maladies neurodéveloppementales de l’enfant (épilepsie, autisme, déficience intelectuelle). Son laboratoire poursuit deux avenues de recherche. Tout d’abord, le volet scientifique porte sur l’étude des interneurones GABAergiques corticaux et de leur rôle dans les syndromes épileptiques précoces. Des approches de génétique animale chez la souris sont utilisées afin d’abolir certains gènes d’intérêt dans des populations ciblées d’interneurones et d’en étudier les conséquences au niveau du développement et de la fonction des interneurones, ainsi qu’au niveau de la symptomatologie globale (épilepsie, troubles comportementaux). Cette approche est combinée à des techniques d’enregistrement vidéo-EEG in vivo, de physiologie in vitro et d’immunohistochimie. Ce volet permet donc à l’équipe d’explorer les causes cellulaires et anatomiques des épilepsies précoces. En parallèle, le laboratoire poursuit un volet de recherche clinique portant sur la caractérisation moléculaire (génétique) des patients avec épilepsies développementales sévères. La professeure Rossignol et son équipe croient que la découverte de nouvelles mutations chez ces patients épileptiques permettra d’identifier les cascades moléculaires et les voies de signalisation impliquées dans ces pathologies et que ceci pourra mener éventuellement au développement de nouvelles approches thérapeutiques pour ces enfants.

This content has been updated on 15 May 2024 at 10 h 12 min.